Un bon troupeau

Un bon troupeau

La Montbéliarde originaire de Suisse porte une robe pie rouge. La tête est blanche ainsi que le ventre, les membres et la queue. Le mâle de cette race a un poids moyen situé entre 1 000 et 1 200 kg. Quant aux vaches, elles pèsent entre 650 et 800 kg. Côté taille, la moyenne se trouve entre 1,40 m et 1,45 m au garrot.

Côté santé, la bête est rarement touchée par des maladies comme les mammites.  Cette résistance est, sans doute due à leur mode de vie rustique. Effectivement, elle peut passer de longues heures en pâtures sans laisser apparaître le moindre signe de faiblesse et de fatigue. Elle est également capable de vivre dans des terrains aux caractéristiques géographiques rudes tels qu’en montagne.

En ce qui concerne sa reproduction, la vache montbéliarde a des potentiels de reproduction importants. Elle a aussi une bonne espérance de vie par rapport aux autres races bovines.

Son rendement laitier

La vache montbéliarde produit près de 7 600 l par lactation, une performance que les éleveurs peuvent facilement valoriser. Leur lait est, de plus, propice à la transformation fromagère grâce à sa proportion importante en protéines et en caséines*. Cette composition est d’ailleurs à l’origine de plusieurs fromages AOC tels que le comté, le morbier, le Mont d’Or ou encore le vacherin.

Le saviez-vous?

La France compte aujourd’hui près de 2 000 000 de têtes de montbéliarde dont 35 % sont élevées pour leur lait.
La caséine* est une protéine présente dans le lait. Ce qui distingue la caséine des autres protéines, c’est qu’elle agit sur le développement de la masse musculaire.